Association de Sauvegarde du Patrimoine Historique et naturel d'Orgelet et sa Région

Association de sauvegarde du patrimoine historique et naturel d'Orgelet et sa région

Les activités > Manifestations marquantes > 2014 - Spectacle "La guerre de 10 ans"  

Spectacle "La guerre de 10 ans"

Jeudi 27 novembre 2014 à 20h - Eglise d'Orgelet
Entrée libre - participation au chapeau

Spectacle " La guerre de 10 ans"Ce spectacle est une sorte de collage-puzzle, juxtaposition  et entremêlement de textes, de chants et de musiques. Nous avons choisi de manière large des musiques de l’époque baroque. C’est leurs qualités d’énergie et d’émotion qui nous ont guidées dans le choix. Celui-ci s’est vite orienté vers les italiens Caccini et Monteverdi. Ainsi se côtoient la révolte désespérée d’Ottavia déplorant que les femmes allaitent les enfants pour les envoyer à la mort, (vouronnement de Poppée, Monteverdi), et le texte de Girardot de Nozeroy décrivant  l'usage, pour la première fois en Europe, de bombes qui tombent du ciel.

Le rôle du chant est donc divers, en dialogue avec le comédien, renforçant ainsi son discours, en illustration « d’ambiance », en pause intemporelle entre deux retours aux combats et aux horreurs de la guerre, en apaisement des douleurs, en rébellion, en indicible désespoir, en lueur d’espoir…

La musique intervient aussi en soutien mêlé aux paroles dites par l’intervention du clavecin en improvisation, bruitage, clin d’œil sonore….

Le tout comme une bande son qui parfois prendrait le dessus sur l’action, nous entraînant dans un monde parallèle d’expression avec le décalage du langage musical.

Que le spectateur ne s’attende pas à un concert, ici la partition est parfois malmenée, interrompue, raccourcie pour les besoins du texte et de l’expression, c’est un matériau en contrepoint du texte.


 

« La guerre de dix ans »

Adaptation de textes historiques décrivant le siège de la ville de Dôle pendant la guerre de 10 ans (1635-1643) : 

  • Jean Boyvin Jean Boyvin (conseiller au parlement de Dôle, mémorialiste, architecte)
    « Le siège de la ville de Dôle, capitale de la Franche-Comté de Bourgogne, la Franche-Comté protégée de la main de Dieu contre les efforts des françois en l'an 1636 ».
     
  • Girardot de Nozeroy (intendant général des armées comtoises)
    «Histoire de la guerre de dix ans ».
     
  • Antoine Brun (avocat au Parlement et au conseil de Dôle)
    «Oraison funèbre ».

Un comédien pour servir ce merveilleux langage de l’époque, une chanteuse et une claveciniste pour souligner, sous-tendre, renforcer ce qui est dit, ajouter l’indicible.

Chants :

André Campra (1660-1744) Ubi es, (motet)
O sacrum convivium
Giulio Caccini (1551-1618) Queste lagrima
Michel Lambert (1610-1696) Le repos, l’ombre
Claudio Monteverdi (1567-1643) Ohimè dov’è il mio ben
Lamento d’Ariana
Alessandro Grandi (1570-1630) Cantabo Domino
Claudio Monteverdi  Air d’Ottavia
Disprezzatta Regina
Pierre Certon  (       - 1572) Quare fremuerunt reges  
Michel Lambert (1610-1696)  Vos mépris chaque jour (air de cour)

DISTRIBUTION

Jean-Louis VuillermozJean-Louis Vuillermoz
auteur, metteur en scène, réalisateur, passant de spectacles et films d'inspiration historique (« la Guerre de 10 ans », « Résistances », « Les enfants de Périclès ») à des pièces plus contemporaines dans leur inspiration : « Casting », « Boulitik ».

Natalie Malitchenko (Soprano)
Un parcours de chant ayant commencé essentiellement en ensemble vocal, puis en quatuor  et en soliste, parallèlement à une activité de thérapeute de la voix. Ses maîtres : Marie Agnès FAURE, Jill FELDMAN, Jörg BRENA et Lise RAPIN. Natalie chante aussi bien de la musique baroque, des mélodies, de l’opéra que du cabaret. Elle aime participer et initier des formes mêlant texte, musique, théâtre et danse. Elle réside à Besançon.

Christian Pageault
Il a travaillé depuis 1981, avec Hoxard Barker, Jean luc Lagarce et d’autres acteurs connus. Christian PageautDepuis 1999 il intervient au centre dramatique de Besançon et participe à des courts et longs métrages dans la région. Résidant dans le Jura (Larnaud) il est membre de troupes de théâtre de rue (« théâtre group’ », « la compagnie des chercheurs d’air ») et exerce ses talents au sein de l’association « Page 27 » laquelle organise, entre autres, des ateliers de lecture. Il organise enfin des formations à l’improvisation et à l’écriture théâtrale.

Marie Gelis
Claveciniste et flûtiste à bec, elle a suivi un enseignement spécialisé en musique ancienne à la Schola Cantorum de Bâle. "Continuiste" de son état, elle accompagne des solistes (Sabrina Seyfried, Paolo Pandolfo, Stéphane Rety..), ou joue au sein de différentes formations de musique de chambre. Son goût prononcé pour le spectacle ainsi que pour des musiques plus "actuelles" l'a conduite vers Strasbourg où elle a participé à diverses productions théâtrales avec les compagnies BoulevArt Théâtre, le Théâtre dela Chouc'routerie, la Compagnie Éphémère (Millau).
Parallèlement à son activité sur scène, Marie enseigne la musique baroque et la formation musicale au Conservatoire de Mulhouse et intervient dans les ateliers et les classes théâtres du Théâtre Jeune Public de Strasbourg.

LA GUERRE DE DIX ANS EN FRANCHE COMTÉ

En 1636, alors que la France est en guerre avec l’Espagne, Richelieu envahit la Franche-Comté, possession des Habsbourg d’Espagne. Le 29 mai 1636, le Prince de Condé investit Dôle, capitale de la province ; parlementaires, bourgeois, religieux, femmes et enfants de Dôle, entrainés par Jean Boyvin, organisent une résistance exemplaire. Le 14 août, Condé choisit de se retirer.

Dix années d’horreur vont suivre au cours desquelles la plupart des villes et villages de Franche Comté sont incendiés.
Orgelet est occupé par les troupes du duc de Longueville le 16 avril 1636. La ville n'a opposé que peu de résistance : la peste l'a dévastée, le château n'est guère défendable et sa garnison réduite. Avant de se retirer les Français portent partout l'incendie, ne laissent que des ruines. Ils reviendront en 1639.
L'ensemble de la Franche-Comté connait alors la famine et la peste. En 1644, les troupes françaises se retirent laissant derrière elles une province dévastée.

En savoir plus

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu