Le patrimoine > Les hommes > Jean Baptiste Victor Barbier

Jean Baptiste Victor Barbier

Né le 26 février 1784 à Orgelet d'une famille de juristes, il entre au service de la marine à 15 ans et quitte la Royale comme capitaine de vaisseau en 1844.

Il participe aux combats contre les frégates anglaises Le Jason (1799) et L’Africaine (1810), à la prise du fort de Grabousa, en Crète (1827), et à la conquête de l’Algérie (1830), comme commandant du brick La Cigogne.

En 1835 il est admis comme membre correspondant à la Société d’émulation du Jura à qui il donne en 1836, une collection de coquilles et de minéraux.

En 1844, il se retire à Orgelet où il décède le 10 juillet 1853.

Légion d'honneur de Jean-Baptiste Victor BarbierIl était titulaire des ordres de Saint-Louis et de la Légion d’Honneur (1827).

Son buste en plâtre, réalisé par son neveu, Victor-Jean-Baptiste Bouillier (Champagnole, 1823-Paris, 1878), fils de Joseph-Elie Bouillier (1787-1842) et de Victoire-Anne-Appoline Barbier (1791-1839), est conservé à la mairie d’Orgelet.

Il est inhumé au cimetière d'Orgelet. Sa tombe remarquable est formée d'une dalle plate ornée d’un sabre et d’une ancre.

Sources biographiques